Le Coeur battant de nos mères

” Quand Nadia,17 ans, perd sa mère et avorte en cachette, sa vie est bouleversée. Elle choisit alors de quitter la communauté noire et religieuse qui l’a vue grandir et laisse derrière elle,Luke, son amant aux rêves brisés, et Aubrey, sa meilleure amie. … “

Ce livre m’a bouleversé et je le recommande fortement pour toute la valse de sensations que j’ai vécu. L’auteure, Brit Bennett, aborde avec beaucoup de puissance la question de l’accompagnement de nos adolescentes dans l’éducation sexuelle, la puissance du regard des autres pendant cette période et le regard de notre société sur l’avortement: droit ou situation honteuse!

Comme il est facile d’oublier qu’un jour nous avons été des jeunes filles.

Comme il est confortable d’oublier qu’un jour nous avons été cette adolescente en quête de sensations fortes et de limites.

Il est urgent d’aider les femmes à se déculpabiliser, à leur faire réaliser que l’avortement peut arriver à n’importe qui, tant une femme d’affaires qu’une étudiante, une célibataire qu’une femme mariée, …. Cet acte reste un droit , un choix , une décision personnelle qui comme toute décision comporte des conséquences auquelles il faut faire face.

Mon coeur de maman me crie de laisser la parole à la maman de Nadia , qui n’a pas voix au chapitre dans ces pages et qui pourtant impacte tant par son absence, lettre tout droit sortie de mon imaginaire.

Espoir, Mamansem

Chère Nadia,

Je suis désolée de te laisser ainsi seule devant tes questions.

Je sais que par mon acte désespéré,je t’abandonne à ton sort et à tes questions. Mon Ange, il est si facile de se laisser emporter dans la vague des émotions et de ne plus faire la part des choses entre le réel et l’imaginaire.

Comme il est difficile de porter tout au long de son existence des fardeaux qui sont là depuis tellement longtemps qu’il font maintenant partie de nous.

Comme j’aurai aimé prendre le temps de te dire de préserver ton coeur de l’amour d’adolescent, cet amour fougueux et grisant, qui nous laisse démunie et aigrie.

Comme je voudrai te demander de préserver ton corps.

Comme je voudrai te parler de ce geste dévasteur qu’est l’avortement. L’avortement est un acte qui atteint le coeur, la chair et l’esprit. Il est réducteur de penser que tout se fini avec l’acte médical. Tu seras à jamais lié à cette vie que tu as refusé de porter.

A jamais, la société te jugera pour ce droit que tu as osé exercer.

A jamais, tu verras les yeux de ” Bébé” dans les yeux d’autres enfants.

A jamais tu entendras son rire dans le rire d’autres enfants.

Avorter n’est pas couper le lien mais le renforcer de plus bel dans ton esprit.

Fais la Paix avec cet être que tu laisses partir. Dis-lui ton Amour mais aussi les raisons de ton incapacité à le garder près de toi.

Pardonne toi, Accepte ton choix et pries pour deux âmes: la tienne et la sienne.

Voilà, ce que j’aurai voulu te dire avant de me laisser entourer par cette brume qui m’a éloigné de tout espoir.

Ta maman qui t’aime……”

Notre corps, Notre Choix- Mamansem

J’espère que ces quelques lignes vous donneront envie de vous procurer cet excellent livre et de le dévorer près de la cheminée avec un bon chocolat chaud.

Amicalement vôtre.

MamanSEM

Amoureuse de la vie, je conçois le quotidien comme une école gratuite sur le développement personnel. Maman de trois Biquettes et salariée à temps plein, je me découvre tous les jours au travers de mes filles et de mes lectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *