Quand Nos Enfants nous blessent…

0
232
Coeur blessé Mamansem

Il arrive des moments où l’on se sent coincée de tous côtés. Je suis usée, énervée, irritée,rien ne va !!

Cela fait des jours que je ne dors pas une nuit entière. Ma Benjamine de 18 mois ne fait plus ses nuits. Pourquoi ? Aucune idée. J’en suis à trois, quatre réveils pour lui redonner  sa tétine. Cela se termine par ma capitulation vers 4h du mat et je la mets dans notre lit.

Bien évidemment, je vous laisse imaginer la position confortable dans laquelle je suis entre Papa Grognon qui ronfle et ma Biquette qui s’étale de tout son être dans le lit.

Mon Aînée de presque 9 ans (dans 1 mois) a décidé qu’il était surfait d’utiliser ses neurones. Donc elle me fait des bêtises de 1ère qualité : je dessine sur les meubles,  je souffle à mes sœurs les pires bêtises, je réponds, je distille des méchancetés comme un doux parfum au fil des heures, et j’en passe….

Ces paroles et ces actes qui traversent facilement notre armure en moment de fatigue.

Je sens gronder en moi cette colère sourde et violente. J’ai envie de hurler mais mon éducation me l’empêche.

J’ai envie de casser quelque chose, mais voyons Mamansem ce n’est pas raisonnable!!

Quoi faire quand on se sent ainsi perdu ?

Papa Grognon me dit que c’est le manque de sommeil. Une bonne nuit et c’est reparti. Encore faut-il arriver à dormir. Cette rage me donne plus envie de me lancer dans une course que de me poser.

Je me suis réfugiée dans mon Coin Colère avec pour compagnons mon ordi et mon baladeur  CD (preuve de mon grand âge). S’isoler le temps que « Dark MamanSem » s’en aille.

Dans mon cœur tout est gris et  je m’enferme sur des mots  et des actes qui ont pris un sens malveillant.

Comme quoi, Dolto c’est aussi pour les grands. Ce coin Colère me pousse à la méditation et au calme. Je suis à l’écoute de ce tumulte dans mon corps et dans mon cœur. On ne nous le dit peut être pas souvent, ce n’est pas qu’une partie de plaisir les enfants.

Nous les connaissons mais aussi nous connaissent et savent appuyer où ça fait mal.

Je vous aime mes Biquettes. Je sais qu’après ce moment, je reviendrai plus forte d’avoir tiré les leçons de ce moment.

Forte pour pouvoir utiliser ce moment comme une occasion de te montrer à quel point je t’aime et à quel point nos actes peuvent toucher et blesser les autres.

Mais ça se sera dans quelques instants, je vais encore profiter des bienfaits du Coin Colère.

 

Coeur blessé Mamansem
PARTAGEE
Article précédentLe Couple et les Enfants
Article suivantMagazine enfant: « I love english for kids »
Amoureuse de la vie, je conçois le quotidien comme une école gratuite sur le développement personnel. Maman de trois Biquettes et salariée à temps plein, je suis pleinement Maman et me découvre tous les jours au travers de mes filles.

Laisser un commentaire

Tapez votre commentaire !
Entrez votre nom ici svp