Mon ado, le téléphone et Moi

0
245
Mon ado, le téléphone et moi Mamansem
Mon ado, le téléphone et moi Mamansem

Plusieurs études parlent du rapport particulier que nos ados entretiennent avec leurs smartphones. D’après l’étude Junior connect 2016, 18% des 7-12 ans possedent un smartphone.

Comment gérons-nous la relation de notre ado avec son smartphone,ce gadget qui semble être le prolongement de sa personne ?

Ce questionnement m’est venue après l’échange avec plusieurs parents d’ados concernant le téléphone. Les mots « addiction au téléphone »,  « accro à son téléphone » étaient présents dans ces échanges. Plusieurs parents équipent leurs ados des équivalents de nos Nokia 3310 pour éviter la question d’internet, application, vidéos, jeux…

Ces échanges m’ont renvoyé à cet été où devant Ma Onzeans accroché à son nouveau téléphone, je lui ai répondu que « J’ai eu mon 1er téléphone à 19 ans. Un téléphone sert avant tout à téléphoner . »

Mais tu es à la rue ma vieille!!!Ton 3310, oui ,il ne servait qu’à appeler. Mais ce smartphone que tu lui a gentiment donné pour son entrée au collège est un véritable couteau suisse: appels, jeux, musique, ordinateur portable, appareil photo,…. Ce joujou est « moultitâches »! Comment ne pas être en admiration devant tant de potentiels.

A ma réflexion: « Mais pourquoi vas-tu au toilette avec ton téléphone? » Mon ado de me dire : « C’est comme si j’y allais avec mon livre maman. Tu acceptes le livre et pourquoi pas le téléphone? » (Damnation, cette petite a en plus du répondant!)

Au vue de tout cela, j’en suis arrivée à une conclusion simple: Ne pas mettre dans la main de nos jeunes ados un smartphone équipé d’un forfait illimité!! Sacre bleu Non !!! C’est comme donner à un jeune conducteur une Bugatti Chiron (au 3eme rang des voitures les plus puissantes).

Mon ado, le téléphone et moi Mamansem
Mon ado, le téléphone et moi Mamansem

Concrètement qu’est-ce que j’ai fais avec ma collégienne ?

  1. Nous avons signé un contrat qui stipule le fonctionnement attendu du téléphone avec des créneaux horaires, un lieu de chargement du soir (de préférence pas trop loin des parents ), des moments « zéro tel » comme pendant les devoirs et repas. Ne pas ommettre de parler clairement des applications téléchargées. Ce contrat peut être revu en fonction de l’attitude de l’ado. Ici le contrat a été établi en concertation entre les deux parties, lu et signé. Au moindre infraction, je peux ainsi m’appuyer sur le contrat sans devoir rentrer dans d’éternelles justifications. J’ai mis en place un permis à point pour l’utilisation du téléphone.
  2. Prendre un modèle de smartphone simple qui va freiner l’ado dans pleins de choses: capacité du téléphone 16Go ( essaies d’y mettre pleins d’applications et on va rigoler ) et un forfait bloqué. Il ne faut oublier que nous sommes dans l’apprentissage d’un nouvel outil alors on le fait de manière progressive. Cela ne nous viendrait pas à l’idée de les laisser seul à la maison sans une préparation au préalable. Pourquoi ce serai différent pour le téléphone? 
  3. Le controle parentale obligé après une véritable communication sur le droit à l’image, la pornographie sur internet, le cyberharcelement, … tout en restant positif. Il ne faut quand même pas oublier que le smartphone reste en soi une avancée technologique.

Je vous avoue que malgrè cela j’ai eu deux infractions aux règles en deux mois. Je n’oublie pas que cela reste un nouvel apprentissage pour ma Onzeans. Aujourdhui encore plus qu’hier, elle a besoin que l’apprentissage soit progressif et d’un rappel du cadre préétabli.

Accompagnons nos ados Mamansem
Accompagnons nos ados Mamansem

Et vous, comment gérez-vous le téléphone à la maison? Quel est le rapport de votre ado à cette technologie? Avez-vous aussi établi un contrat de fonctionnement? Partagez moi vos astuces parce que je sens que j’ai besoin d’autres cartouches pour les futures effractions.

 

PARTAGEE
Article précédentLettre à la mamansolo que j’ai été
Amoureuse de la vie, je conçois le quotidien comme une école gratuite sur le développement personnel. Maman de trois Biquettes et salariée à temps plein, je suis pleinement Maman et me découvre tous les jours au travers de mes filles.

Laisser un commentaire

Tapez votre commentaire !
Entrez votre nom ici svp