Le harcèlement de Biquette1 Suite et Fin

4
4322
Rétablir la confiance en soi

Comme vous l’avez découvert dans le billet Ma fille de 9 ans se fait harcelée, ma fille a été victime de harcèlement à l’école.

J’en ai éprouvé une vive douleur de savoir que mon enfant a subit cela.

Suite à une opération médiatique  intense (appels  Gendarmerie, Mairie, Directeur de l’Ecole, Psychologue scolaire)  une rencontre a été prévue entre les différentes parties. Il y a eu un RDV avec les parents de l’harceleuse et leur enfant, le représentant de la Mairie, le Directeur d’école et nous (Papa Grognon et moi).

Il en est ressortie beaucoup de choses positives parce que ma fille a été portée par le Directeur  de l’école et la Mairie.

Je n’ai pas voulu faire participer Biquette1 à la confrontation dès le début pour ne pas l’intimider. La conversation a commencé avec pour seule enfant l’harceleuse qui a avoué (du bout des lèvres) ces agissements ( menaces, mots grossiers écris sur des bouts de papier pour ma fille, bousculades,..).

Les parents ne voulaient pas croire que leur fille était à l’origine de tout cela. Ce qui fait que la petite ne voulait pas avouer (larmes de crocodiles, mutisme, rejets de tous actes et enfin suivi de la vérité) . J’ai dû oublier ma colère pour expliquer à l’harceleuse que nous étions tous là pour la vérité. Le but n’était pas de la condamner mais de lui apprendre que la violence n’est pas tolérée.

Bref, moment super sympa que je ne recommande à personne.

Biquette1 ne nous a rejoint qu’une fois cette partie pénible passée. Elle a ainsi reçu les excuses de son harceleuse et des parents.

La Mairie au vue de cela a exclue l’enfant de la cantine et de la garderie pendant plusieurs jours questions de lui faire comprendre la gravité de ses actes.

La psychologue scolaire est intervenue en classe pour instaurer le dialogue entre les enfants et surtout leur expliquer qu’il est important de se respecter mutuellement pour bien vivre en communauté.

Et j’ai pris rdv avec un thérapeute pour permettre à Biquette1 d’en parler avec un professionnel, question de l’aider à passer à autre chose et surtout qu’elle comprenne qu’il ne faut pas avoir peur et venir nous parler de ce genre d’agissement. Et séance de self défense en vue question qu’elle reparle confiante dans la découverte des choses.

La victoire au bout du chemin

Je vous remercie pour votre soutien et vos témoignages qui m’ont réconforté. On se croit naïvement à l’abri ce genre de chose au Primaire…

 

 

PARTAGEE
Article précédentUne Nuit Éprouvante…
Article suivantLa Passe-Miroir Tome 1 Les Fiancés de l’Hiver
Amoureuse de la vie, je conçois le quotidien comme une école gratuite sur le développement personnel. Maman de trois Biquettes et salariée à temps plein, je suis pleinement Maman et me découvre tous les jours au travers de mes filles.

4 Commentaires

  1. C’est clairement une situation très difficile à vivre, qu’il faut impérativement ne pas laisser s’envenimer. J’ai connu deux épisodes de ce genre avec mon Grand, heureusement, pas à ton point, depuis, je suis très attentive à ce qui se passe à l’école et je demande souvent à mon Grand si tout se passe bien avec ses copains, même si je sais pertinemment que je ne suis pas à l’abri d’un troisième épisode du genre.

    • Oui ce n’est vraiment pas évident. Là avec l’Association des Parents d’Eleves, dont je suis Présidente, on travaille avec la Mairie sur la question .Parce que depuis l’épisode de ma fille, les langues se sont déliées et il y’a plusieurs cas dans l’école. C’est effrayant je trouve… Tu as raison de continuer à être vigilante. Tu as essayé le self défense pour ton Grand? Ça semble prometteur pour redonner la confiance en soi.

    • Merci Amélie. Moi aussi soulagée qu’elle ne soit plus harcelée mais inquiète de pourquoi elle n’a pas parlée. J’espère que le thérapeute l’aidera à utiliser cet épisode pour avancer. Bisous

Laisser un commentaire

Tapez votre commentaire !
Entrez votre nom ici svp