Au secours, j’ai une pré-ado !

8
218
Coeur blessé Mamansem

Un matin je me suis levée.

J’ai fait le tour des chambres comme d’habitude pour réveiller mes filles.

J’ai trouvé la Sixans, la Troisans mais je n’ai pas trouvé la Dixans.

A la place de mon adorable Biquette, j’ai trouvé une bête étrange. Elle ressemble à s’y méprendre à ma Dixans mais je ne la reconnais pas. Cette bête là, je t’assure n’est pas ma fille!

Mais c’est quoi cette arnaque? Tu passes par les nuits blanches, les cernes, la fatigue et le manque d’existence personnelle. Tu surmontes le « Terrible Two », la phase « Pipi Caca », « les 6 ans qui riment avec autonomie et irritabilité » pour avoir en face de toi, cette inconnue: une pré-ado.

Ces derniers temps, je l’ai cherché mon bébé. Je me suis laissée envahir par divers sentiments mais je vous avoue que le plus déchirant c’est le manque de mon bébé. Cet être sensible qui avait besoin que je remplisse son Réservoir d’Amour.

Tout comme j’ai appris à apprivoiser le bébé que j’ai eu dans mes bras il y a bientôt 11 ans, je vais devoir apprendre à connaître cet être qui mue dans ma maison.

Cette pré-ado, qui semble renfermer tant de rages, de colères, de mesquineries,….

Je dois dire « au revoir à mon bébé  » pour laisser de la place à « l’adulte en construction ». Dis comme ça, cette phrase est belle mais je vous assure que je me la répète en boucle pour respecter ma règle des 3 C avec une pré ado: Calme Communication Confiance.

A toutes les mamans dont le coeur est parfois remplis d’incertitude, j’ai envie de dire ceci: Gardons confiance en nous et en eux. Ce changement n’est pas facile pour eux comme pour nous. Mais RESTONS CONFIANTS.

Et toi, comment fais-tu avec ton ado ou ton pré-ado?

Ceci est mon premier billet sur les tribulations d’une maman de pré-ado. Venez échanger avec moi vos idées et astuces.

Coeur de maman

 

PARTAGEE
Article précédentIl faut cultiver notre Jardin
Article suivantLe poids des mots
Amoureuse de la vie, je conçois le quotidien comme une école gratuite sur le développement personnel. Maman de trois Biquettes et salariée à temps plein, je suis pleinement Maman et me découvre tous les jours au travers de mes filles.

8 Commentaires

  1. Comme tu peux le voir sur mon blog mes tribulations avec ado et pré-ado, c’est comme les feu de l’amour. Il y a des jours où je déborde de joie et de bonheur de voir les évolutions et puis il y a les autres jours… tout un monde de contradictions. Mais c’est une belle aventure. Bon courage

    • MDr!!! Excatement cela!! Moi je les compare à des montagnes russes: ça va puis ça va pas. Mais je suis partie aussi pour me dire que cela est une bonne aventure (méthode coué quand tu me tiens…)

    • Merci. Je t’avoue que c’est ce que je me souhaite aussi. Juste que la tempête ne soit pas un tsunami!!! Je vais travailler dans ce sens.

  2. c’est étrange car moi aussi je trouve qu’elle change, mais en même temps, elle reste un peu la même… parfois il y a des « c »est bon !! » qui sortent ( et qui m’horripilent) mais elle dialogue encore beaucoup avec nous, alors c’est déjà super. keep the faith !

    • Moi c’est vraiment quite ou double selon les jours! Tu sais un peu comme quand on était enceinte: d’un seul coup j’avais une passion pour les cornichons-mayonnaise !!! Le jour d’après, je me découvrai une faiblesse pour les « Rib’s caramélisés de chez Buffalo grill » ☺☺☺

  3. Je n’ai pas de conseil, j’espère que cela se passera au mieux.
    Ici, c’est une phase que j’appréhende (je me dis que c’est peut-être moins compliqué avec un garçon mais qui vivra verra!)

    • Ton soutien me suffit et je t’en remercie. Oui, je pars du principe que: « il faut que jeunesse se fasse » alors je vais forcément y arriver. Comment??? ça,je ne sais pas encore ☺☺☺ MDR (oui vaux mieux en rire qu’en pleurer)!

Laisser un commentaire

Tapez votre commentaire !
Entrez votre nom ici svp