CONCOURS N°2 EN DIRECT DE L’IRLANDE

Bonjour Les Amis(es),

Les aléas du direct, nous avons perdu la connexion internet pendant quelques jours.

Donc le Concours N° 2 arrive avec un peu de retard!

En direct de DUBLIN, je vous propose pour ce concours:

CONCOURS N° 2: Un livre en Anglais sur les légendes irlandaises (testé et approuvé par moi qui ne suis pas bilingue mais la lecture est très agréable et permet d’enrichir son vocabulaire tout en étant emporter dans un monde féerique) et une superbe casquette qui saura apporter la « irish touch » à votre tenue.

Les règles sont les mêmes que le Concours N°1  donc n’hésitez pas à retenter votre chance:

Tirage au sort des 3 concours le 21 Août au soir.

Publication des gagnants sur la page Facebook le 22 Août.

Comment participer :

  1. LIKER la page facebook MamanSEM 
  2. VOUS ABONNER à la page facebook
  3. LIKER la publication avec un petit commentaire SVP
  4. PARTAGER la publication
  5. INVITER un(e) ami(e) ce serai super cool ça !

BONNE CHANCE et RDV demain pour le concours N°3.

N’oubliez pas, QUI M’AIME, ME LIKE ET ME PARTAGE !

 

 

CONCOURS N°1 EN DIRECT DE L’IRLANDE

Le temps de vous gâter a sonné !

J’arrive à la fin de ce road trip avec beaucoup de joie, de reconnaissance, de réponses à mes questions et de nostalgie aussi.

Ben oui, je dois vous avouer qu’à ce stade du voyage, je pensais acheter un petit terrain, faire un Bed & Breakfast et élever des moutons. Quoi, je suis à fond sur les stéréotypes ????

Alors pour vous remercier de m’avoir accompagné pendant ce voyage, je lance trois Concours pour mes trois derniers jours En Irlande. Chaque jour, vous aurez la chance d’avoir de nouveaux cadeaux et la possibilité de retenter votre chance !

Tirage au sort des 3 concours le 21 Août au soir.

Publication des gagnants sur la page Facebook le 22 Août.

CONCOURS N°1 : GAGNER des boules de Noël aux motifs irlandais qui habilleront divinement votre sapin ainsi qu’un super livre sur les légendes irlandaises (livres qui nourrira l’imagination des petits et grands lecteurs.)

Comment participer :

  1. LIKER la page facebook MamanSEM 
  2. VOUS ABONNER à la page facebook
  3. LIKER la publication avec un petit commentaire SVP
  4. PARTAGER la publication
  5. INVITER un(e) ami(e) ce serai super cool ça !

BONNE CHANCE et RDV demain pour le concours N°2.

N’oubliez pas, QUI M’AIME, ME LIKE ET ME PARTAGE !

 

 

 

 

Est-ce si dramatique de traverser une crise personnelle?

Ces paysages, toujours plus beaux, plus différents du précédent, défilent devant mes yeux. Je laisse vagabonder mes pensées sans vraiment essayer d’en saisir le contenu. Je me laisse juste imprégner par ces endroits.

L’irlande, une terre qui porte son passé et se forge un avenir meilleur. Dans les pubs, on entend encore des chansons de l’époque de fracture avec l’Irlande du Nord.

Ne pas fuir son passé mais l’assumer et se laisser porter par les leçons tirées de ce vécu.

Tomber, souffrir, se lever, se réinventer, avancer et dominer ces faiblesses.

N’est ce pas ce que nous vivons au quotidien? Qu’est-ce qui nous conduit? Quelle est notre passion?

Je me rends compte que ce sont les réponses à ces questions qu’inconsciemment je suis venue chercher ici.

Je suis consciente que je traverse une crise personnelle. Voilà le mot est lâché!

Selon le Larousse, une crise est « une rupture d’équilibre ».

Notre vie fonctionne en cycle plus ou moins long. La fin d’un cycle est synonyme de rupture d’équilibre. La crise permet en fait de rééquilibrer les choses selon les changements que nous avons vécus pendant la période précédente.

La vie de maman est une découverte perpétuelle de soi. La vie de maman de jeunes enfants est souvent une course continue et une période d’oublie de soi. Il arrive que des parents, souvent des mamans, se perdent dans ce labyrinthe. On se rend compte que nous avons subis puis géré coup après coup les événements. Nous y avons laissé notre énergie, nos passions, nos rêves et parfois malheureusement notre couple.

Dans ce contexte, une crise est un signal qu’il faut changer les choses, se reconnecter à soi, découvrir la personne qu’on est devenue.

Qu’est ce qui m’anime aujourd’hui , me passionne?

En dix ans, j’ai vécue : une rupture, une rencontre puis un mariage, 3 enfants, deux entreprises quittées, une maison construite puis mise en location, 7 déménagements!

Ces événements m’ont changé et pourtant je continuais à fonctionner comme l’ancienne MamanSEM. Le temps de la mise à jour du logiciel est arrivé!

J’en arrive à la conclusion que les crises personnelles sont bénéfiques.C’est un appel de notre subconscient à remanier les choses, à s’écouter.

Mue par cette conviction, je continue mon ascension dans le Parc National du Connemara en direction du sommet Diamon Hill (442 m d’altitude). En fait les réponses sont déjà en nous, il suffit d’observer les changements et de suivre où cela nous mène…..

Croire en soi, travailler et ne rien lâcher.

A toutes les mamans, copines, personnes qui passeront par ce blog et qui sont en pleine recherche d’équilibre, je dédie ce slogan de Peggy Bouchet (1ere femme à avoir osé traverser l’Atlantique à la rame)  » Oser toujours, Céder parfois, Renoncer Jamais »

 

Notre immersion dans le pays de St Patrick !

Au 4eme jour de notre traversée de l’Irlande en famille, je me sens reconnaissante:

Reconnaissante de pouvoir faire ce voyage en famille.

Reconnaissante de voir et de rencontrer cette culture différente de la nôtre mais tout autant riche.

En 4 jours, nous avons fait Rosselare (la ville départ), Wexford,Cork (la 3ème ville de l’île), Dingle et Tralee. Chaque ville que nous foulons m’en apprend un peu plus de la culture Irlandaise et change ma vision des choses.

J’ai du respect pour ces hommes et ces femmes qui portent fièrement leur histoire, pour la préservation de ces paysages qui invitent à l’imagination et à la méditation.

En apprenant sur leur histoire, leur culture, je me rends compte que s’aimer réellement c’est arrêter de vouloir une vie différente. Tout ce que je vis, voulu ou subit, contribue à ma croissance personnelle.

J’ai appris que j’avais passé mon Master en logistique au vue de tout ce que j’ai pu mettre dans ces valises et de l’organisation au quotidien qu’il faut «  faire respecter ».

Eh oui, un road trip n’est pas de tout repos. Pour que cela reste des vacances pour chacun des membres de cette expédition, j’ai mis au point quelques règles :

  • Aucun départ avant 10h. Eh oui, faut pas exagérer ! Pour les enfants, vacances riment avec pas de réveil qui sonne donc chacun se lève selon son rythme.
  • Heure maxi pour rentrer à l’hôtel ou l’appart hôtel est 18h. Il faut laisser à tous les membres de l’éxpédition le temps libre de décompression avant le repas et le dodo.
  • Nous adultes, veillant à ne pas choisir des sorties trop ennuyeuses pour les enfants. Du style faire le tour des musées ou le tour des églises (ça c’est pour moi !!) …
  • Dans le but d’alimenter leurs carnets de voyages, les Biquettes ont leur appareil photo question de chercher le détail intéressant à relater par la suite.

Et la conduite à gauche, on en parle? Le sentiment de rouler du mauvais côté, de prendre le rond-point à l’envers, le syndrome de vouloir revenir à droite dès qu’on est pris dans une discussion (Ahhh ces fichus automatismes… MDR).

Vous savez d’où vient la décision de rouler à gauche? Les Anciens racontent que cela remonte au Moyen Age. Etant donné que les chevaliers tenaient majoritairement leurs épées de la main droite, en restant à gauche de la route ils étaient prêts à dégainer leurs épées en cas de danger (Ok,ok ! je me la raconte mais j’ai dû aller chercher une explication pour les Biquettes!!!)

Astuces du Jour :

  • Pour chaque sortie, les Biquettes ont dans leur petit sac à dos : leur K-way (obligatoire ici!!!), un goûter et une petite bouteille d’eau.
  • Avoir dans le sac des vacances de bonnes chaussures de marche.
  • Mettre dans ses valises un adaptateur pour prise européenne parce que de ce côté du monde, ce sont les anciennes prises électriques !

Dans les prochains jours, je vous parle de ma superbe rencontre avec le Leprechaun !

Pour plus d’images et suivre au jour le jour notre avancée, rdv sur la page facebook Ici.

 

 

La Traversée de la Manche

Qui dit « il a plu sur Cherbourg, dit Marée haute sur la Mer ».

Nous avons de bonnes vagues et malgrè le poids certain de ce ferry, il tangue énormément. C’est un temps à faire pester le Capitaine Haddock !

Il faut nous voir marcher sur le Ferry avec notre démarche de cosmonaute. Ben oui, les amis (es) la stabilité se trouve à chaque pas! Les images de film des filles avec hauts talons sur un bateau reviennent à ma mémoire… Hum sauf si le bateau est immobilisé, je ne vois pas comment cette prouesse est réalisable!! Pour les enfants, surtout Biquette 3 c’est trop drôle de basculer comme ça.

Je regarde cette mer agitée et je me rends compte à quel point nous, humains, sommes infiniment petits face aux éléments.

L’avantage de la houle c’est l’endormissement. Chacun a été bercé par ce va-et-vient de notre corps qui se détend pour mieux se replier sur lui-même. Je me suis endormie dans la peau d’un accordéon qu’on plie et déplie.

Je tiens quand même à souligner que comme de par hasard, j’ai tiré la courte paille qui m’a donné l’immense honneur de dormir avec Biquette 3. Et là, Les Chroniques d’Amélie j’ai pensé à tes illustrations tellement je me suis pris des coups de pieds, coup de tête,… A croire que mieux elle dort, plus ses membres se détendent et donnent des coups. Hum Hum, ça doit être une théorie scientifique à approfondir…

Voici mes astuces du Jour pour survivre sur un ferry :

  • Côté organisation Bagages : J’ai fait deux petits sacs principaux : un bagage de cabine dans lequel j’ai mis nos vêtements pour les deux prochains jours, question de ne pas se trimbaler toutes les valises.  Le deuxième sac est le sac de survie avec la petite pharmacie indispensable (doliprane, pansements,….), la trousse de toilette commune, les jeux, l’ordinateur et un livre pour chacun des membres de l’expédition.
  • Pensez à préparer un sac repas si vous ne voulez pas manger au restaurant. Car sur le Ferry, pas de vente à emporter donc restaurant obligé. Pour ceux dont l’estomac est sensible à la houle ,vaux mieux un bon jambon beurre dans sa cabine que de risquer un restaurant !
  • Dans la cabine pour ne pas déranger ceux qui dorment quand on lit, quoi de mieux que ces petites torches « Geonaute » à recharge manuelle que j’ai déniché chez Decathlon.

Mauvaises Surprise du Jour : Mon opérateur vient de me couper la connexion internet. Etant sur un réseau maritime, il ne le considère pas comme un réseau européen donc dans le souci de m’éviter une facture digne d’Obélix, il vient de me couper la connexion !!!! AAAHH Ah que vais-je faire sans internet, eh ben lire ma vieille….

Le Capitaine vient de nous informer que nous avons pris 2H de retard à cause de la mer agitée. Nous arrivons début d’après midi sur Rosslare.

 

 

Road Trip avec enfants en bas âge: Folie ou Aventure….

Enfin Papa Grognon est en vacances. Et je m’étais fais une liste de chose à faire pour ces 2 mois et demi de chômage-vacances.

Après le tour des parents et des amis(es), nous voilà prêts pour notre Road Trip En famille à la découverte de l’Irlande du Sud et de l’Irlande du Nord.

Pourquoi l’Irlande ?  C’était sur ma short list de visiter Dublin et surtout les Lacs du Connemara. Hein, vous sentez la fan de Sardou qui se cache en moi. J’avoue, j’avoue, …. Le  rêve : chanter l’hymne du Lac presque la main sur le cœur. Là je me pose une question : est-ce que Sardou y est vraiment allé où il s’est juste contenter d’envoyer aux pauvres irlandais des folles comme moi qui entonnent la même chanson. En plus depuis que nous sommes dans le Sud, l’Irlande revêt un autre avantage : des climats plus frais en été. Une fois que j’ai commencé à préparer le voyage pour Dublin, j’ai cédé à l’appel des autres paysages irlandais.

Pourquoi un Road Trip ? Le choix sur une destination de l’Irlande était trop dur. Je voulais tout voir. J’ai toujours pensé faire un road trip avec les enfants mais peut- être pas avec Biquette 3 qui a 2 ans et demi. Alors nous avons remanié le voyage : La règle d’Or en Irlande c’est maxi deux heures de voiture entre les différentes étapes. A chaque arrêt, c’est Bed and Breakfast ou appart hotels.

Comment faire participer les enfants à ce projet de voyage/ découverte? Nous avons commencé à préparer avec chaque enfant un carnet de voyage. L’histoire de L’Irlande du Sud et du Nord, les monnaies, les différentes capitales, les symboles phares du pays et surtout l’immersion dans la langue anglaise. A chaque étape, nous allons essayer de leur faire un circuit découverte. Parce que marcher et regarder la nature pour un enfant c’est bien 2 min. Mais marcher en ramassant toutes les plus belles feuilles qu’on puisse trouver, c’est autre chose. Je vous avoue, je retrouve mon âme d’enfant.

L’éducation par le voyage, on en parle ? Je suis convaincue que les voyages nourrissent la créativité et l’imagination de nos enfants. Leur apprendre qu’ils partagent cette terre avec des personnes de différentes cultures, différentes langues,…. Quoi de mieux pour se rendre compte que le monde ne tourne pas à l’heure française que de vivre à l’heure irlandaise !!! Un road trip, le sentiment de liberté sur son planning, faire les choses à notre rythme sans stress ni contraintes.

Le voyage permet à nos enfants d’affirmer leur personnalité, leur esprit critique et leur résilience. Loin de leurs repères, il faut arriver à en créer d’autres afin de se familiariser à ce nouvel univers.

Les indispensables pour tenir la cadence en voiture avec les enfants  : Les jeux !!!! Je viens de signer pour un CDD d’animatrice de colo! J’ai mis de nouveaux dans le sac question que la découverte se fasse lors du voyage  et surtout leurs jeux préférés.

Bref, nous voilà en début d’aventure direction Cherbourg pour prendre le Ferry. Avant c’est pause bisous chez Mamie et Irlande nous voilà !

Je vous invite donc à nous suivre tout au long de nos découvertes : des photos, des histoires et des concours (pour vous faire découvrir et avoir des souvenirs de ce pays!)

Et vous, le road trip ça vous parle?

 

 

 

J’ai testé: Les vacances avec des amies(is) et leurs enfants.

Cela fait une éternité que je n’ai pas mis les pieds ici.

J’ai profité de ce temps pour aller voir la famille, me reposer, lire, profiter de mes enfants et des enfants des copains et copines et des neveux et nièces.

Et j’en arrive à une question qui m’a perturbé: « Doit-on forcément aimer les enfants de ces amies? »

L’éducation que nous donnons à nos enfants est différente selon nos affinités. Chaque enfant réagit différemment à telle ou telle situation. Le cri de chaque enfant est différent. Nos rythmes familiaux sont différents: couche tôt ou couche tard. Comment faire quand on aime ces amis (es) mais ne supportent pas leurs enfants? Comment tenir sans aucune critique quand on pars en vacances avec ses amis et que leurs enfants sont juste entrain de pourrir « MES VACANCES »!

Un bébé qui cri à pas d’heure et que les parents laissent pleurer jusqu’à ce que l’enfant s’épuise. Soit, chacun fait ce qu’il veut  mais pas quand nous partageons tous le même appart!!!

Un enfant Roi qui pleure chaque fois qu’on a le malheur de lui refuser quelque chose ou qui l’arrache des mains des autres. Quoi, j’ai dit pleurer??? Non, cet enfant HURLE. Quoi tu me sens un peu désespérée!! MDR! Non, j’ai eu comme meilleur ami des boules quies pour ces moments là!

Biquette 1 qui en oublie les règles de la maison pour se calquer aux règles des amies. C’est sûr que nos enfants savent analyser la situation dans leur intérêt!

Une amie qui vous prend accessoirement pour la nounou dont elle rêve afin de partir flâner tranquille….

Je pensais qu’en tant que maman , mon cœur étaient automatiquement indulgent envers tous caprices d’enfants. Eh ben, Grande erreur.

Je me suis souvent demandée si mes enfants exaspéraient aussi nos amies(is). Quoi mes Anges, NOOON pas possible! MDR

Ce que j’ai aimé pendant cette immersion en famille ultra nombreuse: le recul nécessaire pour toute chose. La sourde confrontation des différents choix d’éducation qui confortent sur certains points et soulèvent des question sur d’autres.

C’est certains, je ne ferai plus de vacances avec des amis(es) et leurs enfants. On ne peux pas organiser toute l’année nos vacances familiales pour qu’elles soient polluer par les adaptations nécessaires à faire envers les enfants des autres. J’entends d’ici « OOh La méchante »!

Et vous, avez-vous déjà tester des vacances avec des amies(is) et leurs enfants?

 

 

 

 

Plan Vigipirate VS Kermesse scolaire

La fin d’année scolaire rime avec kermesse scolaire!

Kermesse, grand moment d’échange et de convivialité entre les parents, les enfants, le corps enseignant. Je me souviens des premières kermesse de Biquette1, nous mangions sur place le midi avant le début des festivités.

Actuellement avec le Plan Vigipirate, ben!!!! Tout devient compliqué.

Je suis dans le Sud de la France, près de Nice. Plusieurs écoles de Nice ont fait leurs Kermesses à guichet fermé interdit aux parents.

Nous, dans notre commune, nous résistons mais à quel prix?

Dans les écoles des Biquettes, c’est l’Association des parents d’élèves qui organise la Kermesse. J’ai participé à une réunion sécurité pour l’organisation des dites kermesses. Le but étant de faire l’événement dans des conditions les plus sécurisantes possibles. Pendant des heures, on se met dans la peau du « malfra » et on essaie de trouver les failles de notre organisation. Cantonner nos enfants sur une zone prédéterminée afin de maximiser le contrôle sur place et optimiser les contrôles en amont.

Cette réunion m’a mis à la place des organisateurs d’événements. Etre à la place de la personne qui porte le risque de tel ou tel événement. La place de la personne , qui par peur du risque, peut dire STOP à toute manifestation et donc mettre un frein à notre liberté, à certaines événements que nous voulons partager avec nos enfants. Etre celle qui doit tout envisager, même les détails qui nous paraissent futiles sur le moment.

Nous, parents modernes, sommes de plus en plus procéduriers. La simple proposition de mettre des tampons sur la main après le contrôle de chaque personne a soulevé la question des allergies de chacun. Et si une personne est allergique à un des composants de l’encre?

Est -il venue le temps de plus s’attacher au pragmatisme, au côté cartésien de certaines choses et éviter de laisser libre court au surplus émotionnel ?

Par exemple une kermesse fermée sans parents mais avec distribution des vidéos de l’événement!  La kermesse est, avant tout, la fête de fin d’année scolaire de nos enfants!

Peut-être,….

Ou Peut être pas parce que les kermesse fermées sans parents réduisent encore les possibilités des parents de rentrer dans les écoles, ces lieux où grandissent et se découvrent nos enfants!

Le temps est peut être venue de réellement mettre en place des moyens de coéducation où la communication entre parents et enseignants se construit sur d’autres supports: des après-midi jeux avec quelques parents, …

Dans tous les cas, je vous l’avoue, je vois d’un tout autre œil les manifestations. J’ai l’impression de cette réunion sécurité m’a enlevé une autre part de mon innocence!

Et vous, comment s’organise les kermesses de fin d’année chez vous?

 

 

Entre démissionner ou perdre la tête, j’ai fait mon choix!

Ce n’était pas un mystère que mon boulot et moi c’était compliqué ces derniers temps.

Un Directeur incompétent , une ambiance de travail pourrie, des clients exacerbés et exacerbant et une MamanSEM fatiguée…

Bref avant que la cocotte ne commence à siffler, j’ai dit STOP! J’ai démissionné.

C’est quoi démissionner dans notre société? C’est se retrouver du jour au lendemain sans aucune aide financière. C’est être la personne qui « ose quitter un boulot alors que tant d’autres en cherchent ». C’est évident pour ma part que notre monde du travail a besoin de plus de flexibilité.

Revenons à moi…. J’ai donc dit Ciao à ma boîte. Pendant les deux premières semaines de mon préavis, le doute a fait son chemin. Est-ce que ce n’était pas précipité? Suis-je inconsciente? Puis différents événements m’ont conforté dans mon choix.

J’avais de nouveau un vrai sommeil, pas celui où tu repasses en vue tous tes dossiers! Non LE BON SOMMEIL!

J’ai arrêté de maigrir. Eh oui, je n’étais pas très fière mais j’étais passée en dessous de 50Kg . Cette baisse de poids commençait à alarmer mon médecin et Papa Grognon.

Ma binôme est partie en dépression deux semaines après l’annonce de ma démission!

Certains clients en apprenant mon départ et surtout en sachant que c’est mon responsable qui reprenait mon portefeuille ont préféré partir à la concurrence .Eh oui petite punition pour sa superbe gestion du personnel!

Je préfère ne pas m’appesantir sur ce qui s’est passé  mais je vous avoue que j’ai apprécié observer la jolie pagaille qui s’est mise en place.

Et depuis 10 jours, je suis au chômage!

Depuis 10 jours, j’ai vu passer dans mon Cœur différents sentiments. Mais une certitude prédomine: J’ai fais le bon choix.

Je remercie Papa Grognon pour sa présence et son soutien. Parce qu’une démission quand on a une famille doit aussi être une décision de couple.

Je retiens la phrase de Biquette 1 d’il y’a 3 jours  » Je suis heureuse de te revoir Maman. Parce que ces derniers mois, j’avais l’impression qu’on avait changé ma mère ».

Ah ces enfants, ils savent décidément nous parler….

Mille pensées à celles ou ceux qui traversent actuellement des difficultés au travail ou dans leurs foyers.

Nous vaincrons Les Amis (es)…..

Samedi en Musique

Je me suis levée ce matin avec une chanson en tête!

Alors, je participe au RDV « Samedi en musique »de BBB’S Mum  avec la chanson JAI HO du film Slumdog Millionnaire. Ce film relate l’histoire d’un jeune habitant d’un bidonville indien qui participe à l’émission « Who want to be a Millionaire? « . On le pense malchanceux au départ, c’est vrai qu’il mène une vie très dure dans son bidonville. Mais on se rend compte que c’est la somme de ces Aventures qui lui permettent au final de gagner 20 Millions de Roupies.

Très belle leçon d’optimisme et de résilience.

Moi c’est musique à fond (ben oui, faut bien écouter la musique même en passant l’aspirateur!!). Je me suis lancée dans une chorégraphie des épaules avec l’aspirateur : pas mal du tout…. Je suis persuadée que ça sert au renforcement musculaire du haut du corps  et à la fermeté de la poitrine. MDR

Trêve de Plaisanteries, je vous laisse profiter du clip!